Spectacles privés

Vous pouvez faire venir le comédien chez vous et demander à voir une des quatre tragédies.

La rémunération se situe en général autour d’une quinzaine d’euros par spectateur.

Il n’est pas nécessaire de prévoir un aménagement particulier de l’espace. Le comédien vient avec ses propres accessoires.

Témoignages :

« C’était en 2014, Rémi donnait dans une librairie sa première représentation de Phèdre ; à lui seul il incarnait avec brio tous les personnages de la pièce, les identifiant subtilement par une marque de couleur et il était aisé de suivre le déroulement de la tragédie. J’ai été immédiatement séduite et j’ai eu envie de partager le plaisir de cette redécouverte des textes de Racine. Ce fut ainsi que je fus amenée à l’inviter à se produire dans mon salon devant une trentaine d’invités qui furent tous conquis et qui souhaitèrent assister à la représentation des autres pièces, ce qui est en cours. »

Roseline C.


« Son amour du texte, sa présence étincelante, son écoute du lieu d’un soir. Personne ne m’avait proposé de donner Phèdre dans mon salon. Rémi l’a fait, magistralement, en fait un monument proche. Mis en scène avec malice, interprété avec tact, le texte prend une dimension étourdissante. »

Jérôme P.


« J’avais eu l’occasion d’assister à la représentation de Phèdre, dans une séance privée, organisée par Emmanuelle A., la charmante et  très cultivée attachée de presse de Lattès. En découvrant que le répertoire de Rémi Delieutraz comportait aussi le Britannicus, j’ai profité à mon tour de l’extraordinaire talent et de l’exceptionnelle mémoire de Rémi Delieutraz pour lui proposer de venir nous donner cette pièce, en solo, à l’occasion d’une réunion de famille, qui se tenait à Argenton-sur-Creuse. Le talent particulier de Delieutraz, c’est, parce que la pièce est jouée en solo, de la faire tenir en une heure et demi, et aussi, par un jeu de drapé d’une simple toile blanche, de nous restituer tous les personnages , en permettant une facile identification. D’autant que Racine – et son génie est là – n’a pas non plus besoin d’artifices et d’un décorum spécialement élaboré pour nous faire rentrer dans ses pièces. La langue reste incroyablement moderne et simple, et les mots des alexandrins semblent d’ailleurs venir à Rémi sans efforts. Il y a une performance, mais il y a aussi l’amour de Racine, spécialement bien servi, ici. »

Francis B.